Cet été, le Président a pris soin de vos conditions de travail !

Réponse au mail du président du 3 juillet 2019

Dans un message adressé à l’ensemble des agents de la collectivité, le Président tenait à nous faire part des « nettes avancées en termes de ressources humaines », et d’un « dialogue social  parfois mouvementé »…mais « jamais rompu »

Deux points importants  étaient mis en avant dans cette déclaration : le régime indemnitaire et l’évolution du règlement des frais de déplacement.

Monsieur le Président est bien loin d’évoquer les nombreux points qui posent problème !!! Un oubli peut-être…

Petit retour sur ces deux dossiers épineux et les négociations en cours

Le régime indemnitaire :

L’Intersyndicale SNUTER18-FSU et CGT a fait un énorme travail pendant l’été et rendu sa copie la semaine dernière.

Nouvelle réunion de négociation prévue le 23 septembre !!!

Nous ne lâcherons rien pour défendre vos droits et votre pouvoir d’achat.

Les frais de déplacements : un dossier explosif qui pose de nombreux problèmes, notamment aux agents itinérants.

Dernière réunion le 28 juin : échanges plus que houleux, les représentants du SNUTER18-FSU ont dû quitter la salle avant la fin tant le ton du DGA était agressif. Aucun débat possible, aucune place pour faire part de nos revendications. Attitude choquante et climat délétère !

Passage de ce dossier en comité technique le 10 septembre…

Le SNUTER18-FSU a demandé le retour au remboursement sur la base d’indemnités kilométriques à la place de l’indemnité sur la base du barème SNCF

Les remboursements actuels en sont très loin !!!

Mais l’administration refuse de revenir dessus…

  • Le SNUTER18-FSU a demandé la revalorisation des frais de nuitées

Dans un premier temps l’administration avait proposé d’augmenter ces indemnités comme suit :

100 euros par nuitée pour Paris intramuros (au lieu de 90 euros auparavant), sachant que le décret n°2019-139 du 26 février 2019 prévoit 110 euros

80 euros par nuitée pour les communes du Grand Paris et villes de + de  200 000 habitants  (au lieu de 70 euros auparavant), sachant que le décret n°2019-139 du 26 février 2019 prévoit 90 euros

120 euros par nuitée pour les agents reconnus travailleurs handicapés et en situation de mobilité réduite, en s’alignant sur le décret.

Le SNUTER18-FSU a demandé l’alignement de tous les remboursements sur les montants prévus par le décret.

Suite au vote contre et unanime des organisations syndicales de ce nouveau règlement, l’administration a décidé de revenir sur la revalorisation de certaines nuitées.

Moralité, pour l’administration, si l’on exprime un désaccord, les propositions ultérieures seront encore pires !!

Est-ce vraiment cela le dialogue social ?

En l’absence de nombre de véhicules suffisant, de nombreux professionnels itinérants sont contraints d’utiliser leur véhicule personnel, y compris pour transporter des usagers.

  • Le SNUTER18-FSU a demandé que les agents itinérants soient remboursés de leurs frais kilométriques y compris ceux réalisés sur leur résidence administrative !!! ce qui n’est pas le cas actuellement.
  • Pour ceux qui travaillent sur les communes de Bourges, Vierzon et Saint Florent, Le SNUTER18-FSU a demandé qu’ils puissent choisir entre l’indemnité forfaitaire et le remboursement des kilomètres pour les déplacements effectués sur leur résidence administrative car cette indemnité (210 euros/an), pour certains ne couvre même pas leurs frais réels !!!

L’administration a réaffirmé son opposition à cette proposition !

  • Le SNUTER18-FSU a demandé un nombre de véhicules suffisant pour que les agents n’aient pas à utiliser leur véhicule personnel (quasiment à leurs frais, au vu de l’indigence des remboursements…)

Mais il n’y a plus d’argent !! dixit l’administration !!!

Pourtant le Président a eu droit à un nouveau véhicule pour la modique somme de 40 000 euros !

 Et une poignée d’agents, non itinérants, bénéficient également de véhicules dits de remisage permanent pour une utilisation quasi personnelle (trajet domicile-travail)….mais il n’y a plus d’argent !!ça dépend pour qui !!!

Nous incitons les personnels à ne plus utiliser leur véhicule personnel  et à faire remonter systématiquement à leur chef de service leur impossibilité d’effectuer un déplacement faute de véhicule de service suffisant.

  • Le SNUTER18-FSU a demandé la garantie du maintien du remboursement des frais de repas au forfait

L’administration, dans la première version du nouveau règlement proposait un véritable retour en arrière : le remboursement au réel, et la suppression du  montant forfaitaire de 15,25 euros qui serait  un plafond !

Les représentants du personnel ont bien sûr refusé cette proposition et demandé que le forfait soit maintenu. Ce projet de recul a finalement été retiré du règlement. Mais il nous faut rester vigilant !

Les seules petites avancées que nous pouvons noter dans le projet de l’administration: le remboursement des frais de parking, le  remboursement des frais de déplacement pour les apprentis et stagiaires, des délais de remboursements plus courts…

Est-ce vraiment du dialogue social ??

Force est de constater que cela fait très peu ! 

Ce dossier sera représenté en comité technique le 2 octobre prochain, notre avis n’étant que consultatif…

Bien sûr…. tout ça n’était pas précisé dans le mail du président vous souhaitant à tous de bonnes vacances bien méritées…

Le SNUTER18-FSU reste mobilisé pour défendre vos droits. Rejoignez-nous dans l’action

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s