Retour sur les mobilisations de juin des agents du CD

Le combat continue au Conseil Départemental pour des conditions de travail décentes ….

Le 12 juin, une première mobilisation a eu lieu devant l’hôtel du département où plus de 70 agents étaient présents. Après 40 bonnes minutes d’attente devant des portes closes alors que nous avions demandé audience (sans réponse), Monsieur Fleury vice-président en charge du personnel a daigné nous ouvrir ….

Pour dire quoi ??? Qu’il fallait être patient et que des négociations étaient en cours ….

Bref rien de concret pour les agents ! ! ! Encore et toujours rien !

Également plus d’une centaine d’agents étaient présents cette fois le  mardi 18 juin devant les locaux de la Direction Générale Adjointe de la prévention de l’autonomie et de la vie sociale (anciennement DSCS-Mazières) pour attendre le Président et dénoncer leurs conditions de travail et les dégradations de ces dernières.

Après presque 40 minutes d’attente (ça devient une habitude) Monsieur Autissier est arrivé secondé par tout le staff de DGA et quelques directeurs pour inaugurer les nouveaux locaux (suite au déménagement de la MDAS Fulton).

Nous étions là pour l’accueillir avec un stand café (l’attente était moins longue) des drapeaux et affiches confectionnés par les collègues en colère ! Après un long discours moralisateur sur le budget du département, Monsieur le Président a répondu aux interpellations des collègues en disant qu’il « comprenait bien leurs tracasseries » car lui aussi avait « été dans le médical pendant un long moment » et surtout qu’il fallait « être patient et s’adapter »! ENCORE PATIENTER ! Un an jour pour jour après la mobilisation à l’assemblée départementale de Vierzon quasiment aucune ligne n’a bougé sur les revendications portées par l’intersyndicale du conseil départemental.  Alors être patient ….

Notre syndicat et l’intersyndicale restent très mobilisés sur la question des conditions de travail des agents !

A force de grogne nous avons quand même réussi à obtenir une rallonge de 100 000 euros sur l’enveloppe de départ de 200 000€ pour la revalorisation du régime indemnitaire des agents …. Quelques miettes car divisé par les quelques 1800 agents présents au conseil départemental, cela  fait peu ….

Mais il faut quand même souligner que le collectif permet d’obtenir quelques petites avancées ….

Il nous reste à voir la répartition de la dite enveloppe pour les différents personnels ! Une réunion de négociation qui risque de nous demander encore beaucoup d’énergie…..

Affaire à suivre  ….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s